Jean Gosset (1912-1944)
Le personnalisme, courant d’idées d’inspiration chrétienne, mais ouvert à d’autres approches philosophiques, a été lancé par Emmanuel Mounier au début des années 1930

 

Le Manifeste au service du personnalisme - 1936Il s’incarne dans le mouvement Esprit et la revue du même nom, où se rassemblent chrétiens des diverses confessions, juifs et incroyants, avec une dominante inévitablement catholique. Cette philosophie est caractérisée par le primat de la personne sur l’individu, de la communauté sur la collectivité.
Elle refuse par conséquent le fascisme totalitaire et le communisme collectiviste, mais aussi l’individualisme bourgeois ; l’économie dirigiste, mais aussi le libéralisme capitaliste. Mounier a exposé les bases de la doctrine personnaliste, qui unit de façon originale convictions sociopolitiques et exigences spiritualistes, dans Le Manifeste au service du personnalisme.

Nous appelons personnaliste toute doctrine, toute civilisation affirmant le primat de la personne humaine sur les nécessités matérielles et sur les appareils collectifs qui soutiennent son développement.

 

Extrait de « Sur les traces de Jean Gosset »

Télécharger Le Manifeste au service du personnalisme